PROOF-HD-FR

(France)

Résultat de la pridopidine sur la fonction dans la maladie de Huntington

PRidopidine Outcome On Function in Huntington Disease (PROOF-HD)

OBJECTIF DE L’ÉTUDE PROOF-HD

PROOF-HD est une étude de phase 3, randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo, évaluant l’efficacité et la sécurité d’emploi de la pridopidine chez des patients atteints de la maladie de Huntington au stade précoce. La pridopidine est une petite molécule développée par Prilenia pour le traitement des troubles neurodégénératifs tels que la maladie de Huntington (MH). La pridopidine se lie et active le récepteur Sigma-1 (S1R), une protéine qui est exprimée à des niveaux élevés dans le cerveau. Le S1R régule les principales voies cellulaires, fréquemment altérées au cours de la neurodégénérescence.1

La pridopidine, par l’activation du S1R, a montré des effets bénéfiques dans de nombreux modèles cellulaires et animaux portant sur la MH. Par exemple, la pridopidine sauve les neurones de la mort cellulaire induite par la huntingtine mutante (HTTm) dans les cellules souches pluripotentes induites (CSPi) dérivées des patients atteints de MH et dans les neurones MH de souris.2 En outre, les souris atteintes de MH traitées avec la pridopidine montrent une amélioration de multiples fonctions comportementales et motrices.6,7

Une étude d’imagerie TEP chez l’homme a démontré qu’à la dose de 45 mg deux fois par jour (2x/j) (la dose testée dans cette étude), la pridopidine occupe ~90 % du S1Rs dans le cerveau. Cela est très important car cela renforce la justification de la dose appropriée à tester dans le cadre de l’essai clinique.

Fait important, de nombreuses données cliniques antérieures portant sur la pridopidine démontrent que ce médicament dispose d’un profil de sécurité d’emploi favorable et qu’il est bien toléré.

L’objectif de cette étude est d’évaluer l’effet de la pridopidine à la dose de 45 mg deux fois par jour (2x/j) sur la capacité fonctionnelle, ainsi que sur les caractéristiques motrices et comportementales chez les participants atteints de MH au stade précoce.

Dans une étude clinique récemment terminée portant sur la MH (PRIDE-HD), les participants recevant de la pridopidine à la dose de 45 mg deux fois par jour ont vu, au bout de 52 semaines, leur capacité fonctionnelle se maintenir par rapport aux patients recevant un placebo. Cela a été mesuré à l’aide de l’échelle d’évaluation unifiée pour la maladie de Huntington (Unified Huntington Disease Rating Scale, UHDRS) – Capacité fonctionnelle totale (Total Functional Capacity, TFC).11

L’échelle UHDRS-TFC est un outil répandu utilisé par les cliniciens pour évaluer le stade de la MH et le niveau de capacité fonctionnelle des patients. L’échelle est dirigée par des tâches qui ont une grande pertinence pour les patients atteints de MH et leurs familles, et elle évalue la capacité des patients à travailler, à gérer leurs finances, à tenir une maison, à prendre soin d’eux-mêmes, et à vivre chez eux de façon indépendante. Le TFC est plus adapté pour évaluer la capacité fonctionnelle des patients atteints de MH à un stade précoce.

QUI PEUT PARTICIPER À L’ÉTUDE?

Les participants éligibles doivent satisfaire aux critères suivants, en plus d’autres critères:

• Homme ou femme, âgé(e) de 25 ans et plus, en mesure de donner un consentement éclairé.
• Avoir reçu un diagnostic de MH basé sur des caractéristiques cliniques.
• Avoir une présence confirmée de 36 répétitions CAG ou plus dans le gène de la huntingtine.
• Doit être atteint d’une MH de l’adulte avec apparition de signes et de symptômes à 18 ans ou plus.
• Doit être disposé et en mesure de se conformer aux instructions de l’étude.

Il existe des conditions d’éligibilité supplémentaires, que l’investigateur principal (IP) pourra vous expliquer.

CALENDRIER DE L’ÉTUDE

L’étude comporte une période de sélection, une période de traitement en double aveugle (étude principale) et une période d’extension en ouvert (Open-label extension, OLE).

Sélection

Après avoir signé le consentement éclairé, les participants feront l’objet d’évaluations de sélection afin de déterminer leur éligibilité.

Période de traitement

La période de sélection sera suivie d’une période de traitement en double aveugle qui durera entre 65 et 78 semaines (étude principale).

Extension en ouvert (OLE)

Les participants éligibles qui auront terminé l’étude principale auront la possibilité d’intégrer une période OLE et de recevoir de la pridopidine (aucun patient ne recevra le placebo au cours de la période OLE).

PLAN D’ATTÉNUATION DES RISQUES LIÉ À LA MALADIE À CORONAVIRUS 2019 (COVID-19)

Des mesures d’atténuation proactives visant à garantir la sécurité des participants et l’intégrité de l’étude pendant la pandémie de COVID-19 (ou toute urgence de santé publique) sont incluses dans cette étude. Des visites virtuelles ont été incorporées au protocole pour garantir la sécurité des participants et minimiser le risque de données manquantes. En outre, des visites au centre pourront être converties en visites virtuelles si nécessaire.

COMMENT PARTICIPER À CET ESSAI CLINIQUE

L’étude PROOF-HD est menée par Prilenia Neurotherapeutics (« promoteur ») en partenariat avec le groupe d’étude sur la maladie de Huntington (Huntington Study Group, HSG). L’étude PROOF-HD aura lieu en Amérique du Nord et en Europe.

Afficher les emplacements des centres actifs de l’étude

Amérique du Nord

Si vous êtes intéressé(e) par une participation à l’étude PROOF-HD en Amérique du Nord, veuillez contacter le HSG pour trouver le centre le plus proche de chez vous. Le personnel du centre de l’étude déterminera votre éligibilité à participer à l’étude PROOF-HD.

Vous pouvez appeler gratuitement le numéro suivant (Amérique du Nord): 800-487-7671
E-mail: info@hsglimited.org

Europe

Si vous êtes intéressé(e) par une participation à l’étude PROOF-HD en Europe, veuillez contacter le partenaire européen du HSG. Le personnel du centre de l’étude déterminera votre éligibilité à participer à l’étude PROOF-HD.

Obtenir les coordonnées des centres européens

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES (FAQ)

Qu’est-ce que la pridopidine?

La pridopidine est une petite molécule développée par Prilenia pour le traitement des troubles neurodégénératifs, tels que la maladie de Huntington (MH). La pridopidine se lie et active le récepteur Sigma-1 (S1R), une protéine qui est exprimée à des niveaux élevés dans le cerveau. Le S1R régule les principales voies cellulaires, généralement altérées dans le cadre de la neurodégénérescence.1

La pridopidine, par activation du S1R, démontre des effets bénéfiques chez de nombreux modèles cellulaires et animaux de MH. Par exemple, la pridopidine sauve les neurones de la mort cellulaire induite par la huntingtine mutante (HTTm) dans les cellules souches pluripotentes induites (CSPi) par un patient atteint de MH et dans les neurones MH de souris.2 En outre, les souris atteintes de MH traitées avec la pridopidine montrent une amélioration de multiples fonctions comportementales et motrices.6,7

D’autres essais cliniques ont-ils évalué la pridopidine?

Dans une étude clinique portant sur la MH récemment terminée (PRIDE-HD), les participants recevant une dose de la pridopidine de 45 mg, deux fois par jour, ont montré un maintien de la capacité fonctionnelle par rapport aux patients recevant le placebo, à 52 semaines. Cela a été mesuré par l’échelle unifiée d’évaluation de la maladie de Huntington – Capacité fonctionnelle totale (Unified Huntington Disease Rating Scale [UHDRS] – Total Functional Capacity [TFC]).11

L’échelle UHDRS-TFC est un outil accepté utilisé par les cliniciens pour évaluer le stade de la maladie MH et le niveau de fonctionnalité du patient. L’échelle est déterminée par des tâches hautement pertinentes pour les patients atteints de MH et leurs familles et évalue la capacité du patient à travailler, gérer ses finances, tenir son domicile, se prendre en charge lui-même et à vivre de façon indépendante chez lui. La TFC est la plus sensible pour évaluer la fonctionnalité chez patients atteints de la MH à un stade précoce.

Dans des études précédentes (HART et MermaiHD), la pridopidine 45 mg deux fois par jour a démontré des effets bénéfiques sur la fonction motrice dans le cadre de la MH, telle que mesurée par Score moteur total (SMT) de l’UHDRS.

Des données de sécurité exhaustives provenant de 1 334 sujets traités par la pridopidine et accumulées jusqu’à environ 1 300 personnes-années d’exposition indiquent que la pridopidine est un médicament sûr et bien toléré.

La pridopidine peut-elle arrêter ou contribuer à maintenir la fonction de patients atteints de MH?

Les résultats provenant d’études antérieures sur la pridopidine suggèrent un effet bénéfique potentiel de la pridopidine (45 mg deux fois par jour) sur le maintien de la capacité fonctionnelle chez les patients atteints de MH. Le maintien de la capacité fonctionnelle est un besoin critique non satisfait dans le traitement des patients atteints de MH.

Il n’y a aucune garantie que la participation à la présente étude aidera le participant ; le participant pourrait recevoir un traitement placebo.

L’étude PROOF-HD recrute-t-elle actuellement des participants?

Oui. L’étude PROOF-HD recrute activement environ 480 patients à travers le monde.

Existe-t-il des critères de qualification ou d’exclusion spécifiques à cette étude?

Oui. Un participant doit remplir plusieurs conditions pour être inclus dans l’étude PROOF-HD, notamment les suivantes:

• Être un homme ou une femme, âgé(e) de 25 ans ou plus, capable de donner un consentement éclairé signé.
• Avoir reçu un diagnostic de MH basé sur les caractéristiques cliniques.
• Avoir confirmé la présence de répétitions CAG de 36 ou plus dans le gène de la huntingtine.
• Être atteint(e) de MH déclarée à l’âge adulte avec apparition des signes et des symptômes à l’âge de 18 ans ou plus.
• Être disposé(e) et capable de se conformer aux instructions de l’étude.

Il existe des conditions d’éligibilité supplémentaires que l’investigateur principal peut vous expliquer.

Vais-je recevoir le médicament à l’étude (pridopidine) ou un pla?

Les participants éligibles seront affectés au hasard (comme en tirant à pile ou face) pour recevoir soit de la pridopidine, soit un placebo. Ni le participant ni le médecin/personnel du site ne sauront si le patient reçoit de la pridopidine ou un placebo (c’est ce qu’on appelle une étude en double aveugle).

Mon consentement est-il requis pour cette étude?

Oui. Tous les participants doivent fournir un consentement éclairé avant d’être sélectionnés et de participer à l’étude.

Comment trouver un site d’étude et être inclus(e)?

L’étude PROOF-HD est menée par Prilenia Therapeutics (« promoteur ») en partenariat avec le groupe d’étude sur la maladie de Huntington (Huntington Study Group, HSG). L’étude PROOF-HD sera menée en Amérique du Nord et en Europe. Les sites supplémentaires et leurs coordonnées sont disponibles à la page Study Locations (Sites de l’étude) de l’étude PROOF-HD.

CENTRES ACTIFS DE L’ÉTUDE PROOF-HD

La liste suivante comprend tous les centres de l’étude PROOF-HD qui ont été activés et qui recrutent actuellement des participants. Cette liste sera mise à jour au fur et à mesure que d’autres centres de l’étude seront activés.

Si vous souhaitez participer à l’étude PROOF-HD, veuillez contacter le groupe d’étude de Huntington (HSG) pour être mis en relation avec le centre le plus proche de chez vous. Le personnel du centre de l’étude déterminera votre éligibilité à participer à l’étude PROOF-HD.

Appelez sans frais (Amérique du Nord): 800-487-7671
E-mail: info@hsglimited.org

EUROPE

PaysVilleLieuPersonne à contacter
FranceBordeauxCentre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bordeaux – Hôpital-Pellegrin TripodeMarie-Pierre Baudier, Coordinateur d’étude
Tel: +33 5 56 79 59 52
E-mail: marie-pierre.baudier@chu-bordeaux.fr
LilleCentre Hospitalier Universitaire (CHU) of Lille – Hôpital Roger SalengroEric Decorte, Coordinateur d’étude
E-mail: eric.decorte@chru-lille.fr
MarseilleHôpitaux Universitaires de Marseille Timone
ParisCentre Hospitalier Universitaire (CHU) Henri MondorTiffany Monnier, Coordinateur d’étude
Tel: 01.49.81.37.93
EspagneBarcelonaHospital de la Santa Creu i Sant PauDr. Jaime Kulisevsky
E-mail: JKulisevsky@santpau.cat
Tel: +34 649 14 23 60
BurgosLa Fundación Burgos por la Investigación de la Salud (FBIS)Tel:  +34 947 28 18 00 ext 35380
E-mail: jessicajrp@hubu.esmcubo@saludcastillayleon.es
MadridHospital Ramón y CajalE-mail: joselopezsendon@hotmail.com
Tel: +34  638 158 849
ValenciaFundacion Hospital Universitario La FeFrancisco Castera, Coordinateur d’étude
E-mail: franciscocasteraenroll@gmail.com

Carmen Peiro, Chercheur d’étude
E-mail: cpeirov@gmail.com

Tel: +34 682893185
AllemagneAachenEuregional Huntington Center Aachen (EHZA)Maha Sagar, Coordinateur d’étude
E-mail: NeuroStudien@ukaachen.de
Tel: +49 241 80 80697
BochumHuntington Center North Rhine-Westphalia,
Department of Neurology,
Ruhr-University Bochum,
St. Josef-Hospital Bochum
E-mail: d.kaminski@klinikum-bochum.de
Tel.: +49-234-509-2703
LübeckUniversität zu LübeckSaruhi Surnaschjan, Coordinateur d’étude 
Tel:+49 451 50043497
E-mail: saruhi.surnaschjan@neuro.uni-luebeck.de
MünsterGeorge Huntington InstitutTel: +49 251 7887880
E-mail: info@ghi-muenster.de
Taufkirchen (Vils)Kbo-Isar-Amper-Klinikum Taufkirchen (Vils)Michael Bachmaier, Coordinateur d’étude
E-mail: Michael.Bachmaier@kbo.de
Tel: 08084-934-417
UlmUlm University
L’AutricheInnsbruckMedizinische Universität InnsbruckDora Valent, Coordinateur d’étude
Tel: 0512 504 83237
E-mail: dora.valent@tirol-kliniken.at
ItalieBariUniversita’ di Bari
BolognaIRCCS Istituto delle Scienze Neurologiche di BolognaTel: +393387367104
E-mail: unitastudiclinici@ausl.bologna.it
MilanoFondazione IRCCS Istituto Neurologico Carlo BestaTel: +39 02 23942519
E-mail: centroHD@istituto-besta.it
RomaCSS-Mendel Institute at IRCCS Casa Sollievo della Sofferenza Research HospitalTel: +39 06 44700887
E-mail: info@lirh.it
Les Pays-BasLeidenLeiden University Medical CenterTel: 0031715265442 
E-mail: huntington@lumc.nl
MaastrichtMaastricht UniversityDr. Mayke Oosterloo, Chercheur d’étude
Tel: 0031-(0)43-387 76 76, E-mail: expertisecentrumhuntington@mumc.nl
PologneGdanskSzpital Specjalistyczny Swietego WojciechaAgnieszka Konkel, Coordinateur d’étude
Tel: +48 609 952 555
E-mail: konkel1989@gmail.com
KrakowKrakowska Akademia NeurologiiE-mail: centrum@neurologia.org.pl 
Tel: +48 12 426 92 80
VarsovieInstytut Psychiatrii i NeurologiiGrzegorz Witkowski, Chercheur d’étude
E-mail: gwitkowski@ipin.edu.pl
Tel: +48694904208
République TchèquePragueCentrum extrapyramidových onemocněníJiri Klempir, MD, Chercheur d’étude
Tel:   +420  732 273 271
E-mail:  Jiri.Klempir@seznam.cz
Royaume-UniAberdeen (Escocia)University of Aberdeen, Institute of Medical SciencesStella Sihlabela, Coordinateur d’étude
Tel: +44 1224 552120
E-mail: stella.sihlabela@nhs.scot

Resifina Seyara, Coordinateur d’étude
Tel: +44 1224 552120
E-mail: resifina.seyara@nhs.scot
Birmingham (Inglaterra)Barberry National Centre for Mental Health
Cardiff (Gales)Cardiff UniversityAlison Johnson, Coordinateur d’étude
Tel 1: +44 (0) 7970 348782
Tel 2: +44 (0) 2920746394
E-mail: Alison.Johnson@wales.nhs.uk

AMÉRIQUE DU NORD

Canada

ProvinceVilleLieu Personne à contacter
AlbertaCalgaryUniversity of CalgaryLorelei Tainsh, Coordinateur d’étude
Tel: (403) 220-8413
E-mail: derwent@ucalgary.ca
British ColumbiaVancouverUniversity of British ColumbiaMike Adurogbangba, Coordinateur d’étude
E-mail: madurogbangba@cmmt.ubc.ca
Tel: (604) 822-4872
Nova ScotiaHalifaxHalifax Infirmary QEII Health Services CenterMadie El-aghil, Coordinateur d’étude
Tel: (902) 431-8783 Ext: 115
E-mail: madie.el-aghil@truenorthcr.com
QuebecMontrealCHUM Hospital of Notre DameVicky Thiffault, Coordinateur d’étude
Tel: (514) 890-8000, ext 15921
E-mail: vicky.thiffault.chum@ssss.gouv.qc.ca

États Unis

ÉtatVilleLieuPersonne à contacter
CaliforniaSacramentoUniversity of California, Davis (UC Davis) Medical CenterBecky Craig, Coordinateur d’étude
Tel: (916) 734-3541
E-mail: rscraig@ucdavis.edu
San DiegoUniversity of California, San Diego (UCSD)E-mail: jcoreybloom@ucsd.edu
Tel: (858) 249-0569
ColoradoEnglewoodRocky Mountain Movement Disorder CenterJessica Jaynes, Coordinateur d’étude
Tel: (303) 357-5456
District of Columbia (D.C.)WashingtonGeorgetown UniversityRobin Kuprewicz, Coordinateur d’étude
Tel: (202) 893-1115
E-mail: rk1028@georgetown.edu
FloridaGainesvilleUniversity of FloridaKyle Rizer, Coordinateur d’étude
Tel: (352) 733-2426
E-mail: kyle.rizer@neurology.ufl.edu
TampaUniversity of South FloridaKelly (Kolleen) Elliott, Coordinateur d’étude
E-mail: kelliot@usf.edu  
GeorgiaAtlantaEmory UniversityElaine Sperin, Coordinateur d’étude
E-mail: esperin@emory.edu
IllinoisChicagoNorthwestern UniversityZsaZsa Brown, Coordinateur d’étude
Tel: (312) 503-4121
E-mail: zsazsa.brown@northwestern.edu
KansasKansas CityUniversity of Kansas Medical CenterCarolyn Gray, Coordinateur d’étude
Tel: (913) 588-6983
E-mail: cgray1@kumc.edu
WichitaHereditary Neurological Disease CentreGregory Suter, Coordinateur d’étude
Tel: (888) 232-4632
KentuckyLouisvilleUniversity of LousivilleAnnette Robinson, Coordinateur d’étude
E-mail: annette.robinson@louisville.edu
MarylandBaltimoreJohns Hopkins UniversityKia Ultz, Coordinateur d’étude
Tel: (410) 955-1349
E-mail: kcarte23@jhmi.edu
MassachusettsBostonBeth Israel Deaconess Medical CenterSophie Antonioli, Coordinateur d’étude
Tel: (617) 667-2355
E-mail: hdresearch@bidmc.harvard.edu
BostonMassachusetts General HospitalDr. Diana Rosas, Chercheur d’étude
Tel: (617) 726-9045
MissouriSt. LouisWashington University, St. LouisMatthew Lewis, Recrutement d’études
Tel: (314) 747-5916
E-mail: lmatthew@wustl.edu
New YorkAlbanyAlbany Medical CollegeE-mail: evanss@amc.edu
New York CityColumbia UniversityMiles DeGrazia, Coordinateur d’étude
E-mail: MQD2103@cumc.columbia.edu
North CarolinaDurhamDuke UniversityMcKenzie Luxmore, Coordinateur d’étude
E-mail: mckenzie.luxmore@duke.edu
Tel: (919) 684-0865
OhioCincinnatiUniversity of CincinnatiChristina Gruenwald, Coordinateur d’étude
Tel: (513) 558-0112
E-mail: gruenwcm@ucmail.uc.edu
ColumbusOhio State UniversityCasey Mitchell, Coordinateur d’étude
E-mail: casey.mitchell@osumc.edu
Tel:  (614) 685-9906

Katherine Ambrogi, Coordinateur d’étude
E-mail: katherine.ambrogi@osumc.edu
Tel: (614) 688-6685
OregonPortlandOregon Health & Sciences UniversityKeenan Ashby, Coordinateur d’étude
Tel: (503) 494-7245
E-mail: ashbyk@ohsu.edu
PennsylvaniaPhiladelphiaUniversity of PennsylvaniaJennifer Klapper, Coordinateur d’étude
Tel: (215) 829-5176
TennesseeNashvilleVanderbilt University Medical CenterDr. Daniel Claassen, Chercheur d’étude
Danielle Buchanan, Coordinateur d’étude
E-mail: danielle.a.buchanan@vumc.org
Tel: (615) 875-3274
TexasHoustonUniversity of Texas, HoustonJamie Sims, Coordinateur d’étude
Tel: 713-500-7763
E-mail: Jamie.Sims@uth.tmc.edu
VirginiaRichmondVirginia Commonwealth UniversityKelly Huckstep, Coordinateur d’étude
Tel: (804) 965-4283
E-mail: kelly.huckstep@vcuhealth.org
Washington (state)SeattleUniversity of WashingtonDebra Del Castillo, Coordinateur d’étude
Tel: (206) 543-3647
E-mail: debradel@uw.edu

Références

1 Su T-P, Hayashi T, Maurice T, Buch S, Ruoho AE. The sigma-1 receptor chaperone as an inter-organelle signaling modulator. Trends Pharmacol Sci [Internet]. 2010;31(12):557–66. Available from: http://dx.doi.org/10.1016/j.tips.2010.08.007

2 Chelsy Eddings, Nicolas Arbez, Sergey Akimov, Michal Geva, Michael Hayden Ross C, Eddings CR, Arbez N, Akimov S, Geva M, Hayden MR, et al. Pridopidine Protects Neurons from Mutant-Huntingtin Toxicity via the Sigma-1 Receptor. Neurobiol Dis. 2017;

3 Zuccato C, Cattaneo E. Brain-derived neurotrophic factor in neurodegenerative diseases. Nat Rev Neurol [Internet]. 2009;5(6):311–22. Available from: http://dx.doi.org/10.1038/nrneurol.2009.54

4 Kusumika Gharami, Yuxiang Xie, Juan Ji An, Susumu Tonegawa and BX. Public Access NIH Public Access. 2013;105(2):369–79.

5 Xie Y, Hayden MR, Xu B. BDNF Overexpression in the Forebrain Rescues Huntington’s Disease Phenotypes in YAC128 Mice. J Neurosci [Internet]. 2010;30(44):14708–18. Available from: http://www.jneurosci.org/cgi/doi/10.1523/JNEUROSCI.1637-10.2010

6 Marta Garcia-Miralles 1, Michal Geva, 2 Jing Ying Tan, 1 Nur Amirah Binte Mohammad Yusof 1, Yoonjeong Cha, 3 Rebecca Kusko, 3 Liang Juin Tan, 1 Xiaohong Xu, 1 Iris Grossman 2, Aric Orbach 2, Michael R. Hayden, 1, 2, 4 5, Pouladi1 and MA. Early pridopidine treatment improves behavioral and transcriptional deficits in YAC128 Huntington disease mice. JCI Insight. 2017;2(23):1–18.

7 Kusko R, Dreymann J, Ross J, Cha Y, Escalante-Chong R, Garcia-Miralles M, et al. Large-scale transcriptomic analysis reveals that pridopidine reverses aberrant gene expression and activates neuroprotective pathways in the YAC128 HD mouse. Mol Neurodegener. 2018;13(1):1–15.

8 Ryskamp D, Wu J, Geva M, Kusko R, Grossman I, Hayden M, et al. The sigma-1 receptor mediates the beneficial effects of pridopidine in a mouse model of Huntington disease. Neurobiol Dis [Internet]. 2017 Jan [cited 2019 Mar 12];97(Pt A):46–59. Available from: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27818324

9 Geva M, Kusko R, Soares H, Fowler KD, Birnberg T, Barash S, et al. Pridopidine activates neuroprotective pathways impaired in Huntington Disease. Hum Mol Genet [Internet]. 2016 [cited 2019 Mar 12];25(18):3975–87. Available from: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27466197

10 Smith-dijak AI, Nassrallah W, Zhang L, Geva M, Hayden M, Raymond L. Impairment and Restoration of Homeostatic Plasticity in Cultured Cortical Neurons from a Mouse Model of Huntington Disease.

11 Reilmann R, McGarry A, Mendis N, Schubert R, Skitt Z, Slawek J, et al. Safety and efficacy of pridopidine in patients with Huntington’s disease (PRIDE-HD): a phase 2, randomised, placebo-controlled, multicentre, dose-ranging study. Lancet Neurol. 2018;18(2):165–76.